Santé

Parkinson : les fausses idées courantes

La maladie de Parkinson est souvent mal comprise malgré sa prévalence et son impact significatif sur la vie quotidienne. Boston Scientific met en lumière un nombre d’idées fausses courantes lors de cette journée mondiale de sensibilisation.

Ainsi, il est crucial de noter que le tremblement seul n’est pas un indicateur fiable de la maladie, et que tous les patients atteints de Parkinson ne présentent pas nécessairement des tremblements. De plus, contrairement à une idée reçue, la maladie affecte davantage les hommes que les femmes, bien que ces dernières aient un risque accru de complications motrices aux stades avancés.

Concernant les traitements, la stimulation cérébrale profonde est souvent mal perçue comme une méthode expérimentale, alors qu’elle est une option établie depuis plus de trente ans. Cette technologie, développée en France, a permis d’améliorer considérablement la qualité de vie des patients en réduisant la nécessité de médicaments et en améliorant le sommeil et la mobilité.

Articles Liés

Vérifiez aussi

Close