Actualités

La NeuroMyélite Optique inscrite sur la liste des maladies rares

La NeuroMyélite Optique (NMO) a récemment été officiellement reconnue comme une maladie rare et ajoutée à la liste des pathologies de cette catégorie, a annoncé mardi à Alger la Professeure Nassima Hecham, spécialiste en neurologie et coordinatrice du Comité dédié aux Pathologies inflammatoires relevant du ministère de la Santé.

La Professeure Hecham, exerçant à l’Etablissement hospitalier spécialisé (EHS) Ali Ait Idir, a souligné l’importance de cette reconnaissance pour les patients. “L’inscription sur la liste des maladies rares est cruciale pour assurer une prise en charge adaptée et envisager des traitements spécifiques”, a-t-elle précisé lors d’une réunion scientifique portant sur “les perspectives cliniques, avancées de la recherche et impact de la NMO sur la vie quotidienne”.

De son côté, le Professeur Smail Daoudi, chef du service de Neurologie au CHU Mohamed Nedir de Tizi-Ouzou, s’est félicité de cette décision, soulignant ses retombées positives sur la qualité des soins. Il a mis en avant le caractère distinct de la NMO, nécessitant une approche et une prise en charge spécialisées, tout en évoquant les progrès de la recherche biologique dans le diagnostic et les options thérapeutiques.

Le Professeur Daoudi a également souligné la contribution de l’Algérie aux études permettant de classifier cette pathologie, mettant en lumière les avancées dans ce domaine.

La NMO, également connue sous le nom de maladie de Devic, est une maladie inflammatoire auto-immune du système nerveux central (SNC), affectant principalement les nerfs optiques et/ou la moelle épinière, et touchant plus fréquemment les femmes autour de l’âge de 40 ans.

Articles Liés