Santé

Ce qu’il faut faire !

Lorsqu’une bosse se forme après un choc, c’est généralement le résultat d’une rupture de petits vaisseaux sanguins sous la peau, entraînant une accumulation de sang dans les tissus avoisinants. Bien que cette réaction inflammatoire soit le plus souvent bénigne, il est essentiel de la traiter correctement.

Ainsi, pour soulager la bosse, plusieurs conseils simples peuvent être suivis. Tout d’abord, l’application de glace immédiatement après la blessure peut réduire l’inflammation. Il est recommandé d’envelopper la glace dans un linge fin pour éviter les brûlures de la peau, et de l’appliquer pendant 15 à 20 minutes toutes les heures au cours des premières 24 heures. Si la bosse est située sur une partie du corps pouvant être élevée, comme le bras ou la jambe, maintenir cette élévation au-dessus du niveau du cœur peut contribuer à réduire l’enflure. Il est également crucial d’éviter de mettre une pression directe sur la bosse pendant les premières heures après la blessure et de permettre à la zone de se reposer. L’utilisation d’un bandage de compression peut être envisagée pour réduire l’enflure, mais il est important de s’assurer qu’il n’entrave pas la circulation.

Par ailleurs, pour soulager la douleur, il est recommandé de privilégier le paracétamol plutôt que les médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) ou l’aspirine, qui pourraient augmenter le risque de saignement. Il est également conseillé de surveiller la bosse pour détecter tout signe d’infection, tels que rougeur, chaleur excessive ou écoulement de pus, et de consulter un professionnel de la santé en cas de tels symptômes. Enfin, il est crucial d’éviter de masser ou d’appuyer directement sur la bosse, car cela pourrait aggraver les lésions des tissus et augmenter l’inflammation. En présence de symptômes graves tels que maux de tête persistants, étourdissements, nausées ou vomissements, une consultation médicale d’urgence est fortement recommandée.

Articles Liés

Vérifiez aussi

Close