Actualités

Alzheimer : la maladie serait transmissible !

L’Alzheimer pouvait aussi se transmettre d’un patient à l’autre ? C’est en tout cas ce que suggère une nouvelle étude à propos de cette maladie neurodégénérative dont on pensait jusque-là qu’elle se développait uniquement de façons spontanée ou héréditaire, et qui touche plus de 35,6 millions de personnes dans le monde. 

Publiée janvier dernier, dans la revue Nature Medicine, celle-ci a été menée par des chercheurs de l’University College London et concerne les cas d’au moins cinq patients diagnostiqués après avoir reçu avant 1985 des injections d’hormones de croissance de donneurs eux-mêmes porteurs atteints d’Alzheimer. 

Signes de déclin cognitif et pertes de mémoire

Pour tirer ces conclusions, l’équipe de recherche de John Collinge a analysé les données médicales de 1848 patients ayant reçu des hormones de croissance au Royaume-Uni entre 1959 et 1985. Plus en détail, la substance qui leur a à l’époque été administrée pour compenser un retard de croissance chez l’enfant, provenait de l’hypophyse, une petite glande située à la base du cerveau, de personnes décédées. 

Or, selon l’étude, une majorité d’entre elles étaient porteuses de la maladie de Creutzfeldt-Jakob (MCJ), “une maladie à prions” entrainant une démence fatale tandis que certains lots d’hormones contenaient de la protéine bêta-amyloïde, signature de la maladie d’Alzheimer.

Articles Liés