Actualités

Variole du singe : identification d’une nouvelle complication cardiaque

L’infection par la variole du singe, qui a touché actuellement plus de 50.000 personnes dans le monde, selon l’OMS, peut causer des complications qui touchent le cœur. Selon les résultats d’une récente étude, la variole du singe affecte le cœur de la personne touchée par cette zoonose virale. 

Les médecins ont détecté une myocardite, une inflammation du muscle cardiaque sur un jeune portugais touché par la variole du singe. En se rendant à l’hôpital de Porto (Portugal), le jeune de 31 ans souffre de symptômes typiques de la variole du singe depuis cinq jours.

Il présente des boutons douloureux sur les parties génitales, les mains et le visage, de la fièvre, des douleurs dans tout le corps et une fatigue intense. Les médecins identifient rapidement le virus de la variole du singe comme étant la cause de son état de santé. Mais, trois jours plus tard, il revient aux urgences pour des symptômes qui suggèrent une atteinte cardiaque.

Le patient est transféré en soins intensifs pour y réaliser plusieurs examens du cœur. Les médecins décèlent une myocardite, une inflammation du muscle cardiaque, visiblement due à la variole du singe. Les myocardites ont déjà été observées chez des patients infectés par la variole, cousine plus agressive de la variole du singe.

Les médecins qui ont pris en charge ce patient notent que « par extrapolation, la variole du singe pourrait avoir un tropisme pour le myocarde ou pourrait causer une blessure au cœur via l’inflammation ».

Après une semaine en soins intensifs durant laquelle tout signe de myocardite a disparu, le patient a pu rentrer chez lui. 

Articles Liés