Santé

Le sel d’aluminium est-il cancérogène ?

Le sel d’aluminium est depuis longtemps suspect d’être cancérigène. De récentes études, ont confirmé cela par l’apparition d’anomalie chromosomique au niveau des cellules de mammifères exposées au chlorure d’aluminium.

En effet, ce sel est très présent dans l’industrie cosmétique, notamment dans les crèmes solaires et les anti- transpirants, mais également dans quelques médicaments et dans la nourriture. Cependant, il est important de savoir que les cellules humaines n’ont pas besoin de ce composant pour assurer leur fonction, c’est pourquoi elles lui sont imperméables. Mais suite à son accumulation sur l’épiderme à cause de l’utilisation des anti-transpirants en particulier, il finit par pénétrer et s’accumuler dedans devenant ainsi l’un des facteurs prédisposant à l’apparition des cancers du sein.

Des chercheurs de l’université d’Oxford et de la Fondation des Grangettes en Suisse, ont fait de cette problématique leur thème de recherche car les mécanismes de cancérogénèse sont toujours mal connus. Ils ont donc exposé des cellules d’hamster à des concentrations croissantes de sel d’aluminium pendant plusieurs heures. Les chercheurs ont observé une augmentation d’anomalies de l’ADN ainsi que des cellules néoformés portant un nombre anormal de chromosomes. Il s’est donc avéré que l’aluminium cause des cassures du double brin d’ADN et perturbe la migration des chromatides vers les pôles cellulaire lors de la division.  

L‘accumulation du sel d’aluminium dans la cellule n’est donc pas sans conséquences nécessitant d’autres études sur les effets néfastes de ce composant à long terme.

Articles Liés