Actualités

Les spécialistes du monde espèrent la fin de la pandémie pour cette année 2022

Selon le professeur Kamel Djenouhat, président de la Société algérienne d’immunologie et chef de service du laboratoire central EPH Rouiba, dans une déclaration faite à la presse en fin février 2022, « 90% de la population aurait acquis une immunité collective », et ce après une 4ème vague marquée par le variant Omicron, qui aurait touché une grande partie de la population durant les mois de janvier et février 2022.

Toujours selon Pr Djenouhat, « Le variant Omicron aurait joué le rôle du vaccin naturel contre la Covid-19 et aurait permis à la population d’acquérir une immunité collective».

Selon les explications du spécialiste, l’immunité acquise par le variant Omicron serait plus efficace que l’immunité acquise grâce à la vaccination. Le Professeur déclare même « que les vaccins actuels seraient de moins en moins efficaces, selon des spécialistes internationaux et que les laboratoires songeraient à tenter de trouver de nouveaux vaccins plus efficaces que ceux déjà existants ».

Articles Liés