Actualités

Un constat alarmant sur les conséquences du Covid long

Selon les résultats d’une étude, les personnes qui ont contracté le Covid-19 ont 39% de risques supplémentaires d’être traitées pour une dépression et 35% d’être victimes d’anxiété. Alors que 38% développent du stress et 41% risquent d’avoir des troubles du sommeil. L 154 000 qui n’avaient eu aucun traitement ou diagnostic concernant un trouble mental dans les deux années qui précédaient leur infection ont participé à l’étude.

En effet, nombreux sont les patients qui consomment des antidépresseurs et des anxiolytiques. Ces mêmes personnes auraient également plus de risques de déclins cognitifs et de troubles du sommeil (+41 %). Si les séquelles dues au Covid-19 restent encore mystérieuses, on peut se demander si cette maladie ne pourrait pas être qualifiée de chronique.

Les auteurs de l’étude sont formels, le Covid-19 et, notamment le Covid long, peut provoquer de graves séquelles mentales sur le long terme. “Il ne s’agit pas seulement d’un virus respiratoire”, ont-ils déclaré. Le syndrome du Covid long n’est donc pas à prendre à la légère.

Articles Liés