Santé

L’oignon et le diabète

Dans l’ancienne Mésopotamie il avait la réputation de tout guérir et les études les plus récentes confirment de plus en plus la vaste diversité des pouvoirs curatifs et préventifs de l’oignon. C’est l’ami du diabétique, selon les spécialistes.

L’oignon posséderait des propriétés dont l’effet est comparable à celui de l’insuline. Ce serait la glucokinine qui donnerait à l’oignon ses propriétés hypoglycémiantes. La glucokinine, qui a la propriété de stimuler les îlots de Langerhans du pancréas. La glucokinine est une véritable hormone naturelle hypoglycémiante dont l’action n’est pas aussi rapide que celle de l’insuline médicamenteuse, mais elle est beaucoup plus durable et sans toxicité.

Malgré ces formidables propriétés bénéfiques, il semblerait cependant que l’oignon ne convienne pas à tout le monde. Les personnes dites de type “sanguin” qui correspondent à un tempérament “pita” de la médecine ayurvédique, ne devraient pas consommer d’oignon.

Articles Liés

Vérifiez aussi

Close