PathologieSanté

Le mode d’action de la terbinafine

Le chlorhydrate de terbinafine est une molécule à large spectre, qui fait partie de la lignée des allylaminesas. Sa composition est à visée antifongique et antimycosique, destinée contre les onychomycoses, les dermatophyties, les candidoses, et les pityriasis versicolor.

Son activité antifongique est fiable sur plusieurs espèces, tels les trichophytons, à savoir, trichophyton rubrum, trichophyton mentagrophytes, trichophyton verrucosum, rrichophyton violaceum), les Microsporum canis et les Epidermophyton floccosum.

De plus, cette molécule possède une action fongicide et fongistatique sur les levures, les dermatophytes et les moisissures, à titre d’exemple les Pityrosporum orbiculare ou Malassezia furfur.

Le mode d’action de la terbinafine, repose sur le blocage de la biosynthèse de l’ergostérol dès le début du processus de la production de ce composant membranaire des champignons. Cette molécule interfère donc négativement dans le cycle vital de ce micro-organisme. Cela fait paraître un déficit fonctionnel du compartiment cellulaire en engendrant une accumulation intracellulaire de squalène, unité fonctionnelle responsable de l’action fongicide.

Au niveau physiopathologique, la terbinafine inhibe la squalène-époxydase dans la membrane cellulaire du champignon, car cette enzyme n’est pas lié au système cytochrome P450 ; complexe enzymatique qui intervient dans le métabolisme de substances endogènes et exogène.

Afin de pouvoir exploiter pleinement les effets de la terbinafine, les laboratoires Physiopharm, ont lancé FAMISIL 1 % crème dermique dont la molécule mère est le chlorhydrate de terbinafine, associé à des excipients qui fructifient significativement l’action de la terbinafine. 

FAMISIL des laboratoires Physiopharm, se présente dans un tube de 15g, contenant une crème pour application locale, exceptés chez les femmes enceintes ou allaitantes, car la terbinafine est excrétée dans le lait maternel. 

Articles Liés

Laisser un commentaire