PathologieSanté

Le mystère des jambes lourdes

La lourdeur des jambes, est une sensation liée à une mauvaise circulation sanguine. Les membres inférieurs et en particulier les mollets paraissent lourds, tendues et sensibles à l’effort.
Ce symptôme est le reflet d’une insuffisance veineuse, qui peut être accompagnée de crampes, de picotements, d’œdèmes ou même de varices.
La physiopathologie des jambes lourde :
Il faut s’avoir que la circulation du sang au niveau des jambes est favorisée par la chasse plantaire. En effet, au moment de la marche les vaisseaux du dessous se compriment, ce qui mène à la propulsion du sang vers le haut, à ce moment les muscles du mollet prennent le relai, et permettent au sang de continuer sa trajectoire à travers les contractions musculaires continues. Ce phénomène peut avoir lieu que si les clapets anti-retour (valvules) retrouvés dans les veines, assures leur rôle et empêchent le sang de redescendre brusquement aux jambes sous l’effet de la gravité.
Quand les jambes sont lourdes, le problème est originaire d’un disfonctionnement des valvules qui n’arrivent plus à se contracter, ou à se relâcher au bon moment. Cela déstabilise la circulation sanguine.
Le problème peut également survenir des muscles du mollets, car c’est derniers agissent comme des boosteurs de veines qui les entoures. Si c’est muscles sont défaillants, le travail des veines sera moins efficace.
Des facteurs de risques sont liés à ce phénomène, tel que ; le port de vêtements serrés, les chaussures trop plates ou trop hautes, l’âge, le surpoids, le sexe (féminin beaucoup plus), l’hérédité, la chaleur, la position debout, etc.
Si le symptôme de jambes lourdes n’est pas pris en charge au bon moment, l’insuffisance veineuse devient chronique et pourrait développer des varices.
Les varices sont le reflet d’une dilatation anormal des veines au niveau des membres inférieurs. Cela est dû, à une fragilité des paroies des veines, causée par les disfonctionnements des clapets, ainsi que l’augmentation du diamètre veineux.
La stagnation du sang dans les jambes et les veines, fait apparaitre un cordon bleu (visible à l’œil nu) sur la surface de la peau au niveau des jambes, des cuisses, et derrière les genoux.
L’augmentation de la tonicité des parois veineuses, est donc une solution de taille. Pour ce, il est nécessaire de faire une cure de veinotoniques contenants ; la vigne rouge constituée essentiellement de flavonoïde ; qui diminue la perméabilité capillaires et renforce leurs résistances. Le ginkgo biloba, riche en flavonoïde, et en lactones terpéniques (ginkgolides et bilobalides) qui améliorent la circulation sanguine.
L’extrait du kola noix est également efficace. Ce dernier est concentré en caféine, dont l’action est de tonifier et contracter les cellules veineuses.
Il est indispensable de pratiquer une activité physique régulière, de masser les pieds et de les garder bien au chaud, afin faciliter la circulation sanguine.
Une pratique de plus en plus répondue dans la thérapie des insuffisances veineuses, c’est la prise des douches écossaises. Le principe, est d’alterner l’eau chaude avec l’eau froide sous la douche, cela secoue véritablement la circulation sanguine.

Articles Liés

Laisser un commentaire